Liv & Ingmar : un lien douloureux

Dheeraj Akolkar a interrogé Liv Ullmann sur sa relation passionnée et destructrice avec le grand Ingmar Bergman. Quand la petite histoire rencontre la grande, ça donne un documentaire simple et délicat, sur le bonheur, la haine, la trahison, la tendresse, le cinéma, la vie quoi !

En 1966, Liv Ullmann tournait pour Ingmar Bergman dans Persona. C’est à cette époque qu’il rencontra sa muse avec qui il tourna pas moins de dix films en même temps qu’il « reconnut » son double, celle avec qui il sera toute sa vie « lié douloureusement». Face à la caméra de Dheeraj Akolkar, Liv Ullmann évoque ces quarante années de complicité, traversées par la passion, la haine, la tendresse, la cruauté et l’amour surtout. De leur union naquit une petite fille ainsi qu’une œuvre cinématographique mythique. C’est à travers la parole de l’actrice norvégienne que se déroule le fil de leurs deux vies que l’on comprend à jamais liées.

Si l’émotion est toujours palpable, par le récit troublé de l’actrice qui nous raconte cet amour plus fort que l’âge et le mariage qui les séparaient, appuyée par une bande son sentimentaliste, celui-ci devient plus inquiétant lorsque l’amour de Bergman se fait possession. Il devient jaloux et construit un mur tout autour de leur maison sur l’île de Faro pour y enfermer Liv, dont il punit la beauté et le talent, dans la sphère privée comme dans la professionnelle, faisant preuve d’une grande cruauté sur les tournages. Ce ne sera que quand lorsque Liv le quittera et s’exilera à Hollywood qu’une vraie et belle amitié s’installera, sans perversion, sans cruauté, juste l’amour et de la tendresse.

La narration linéaire est assez didactique, mais de cette façon elle gagne en clarté et offre quelques véritables moments de volupté grâce à l’insertion d’extraits de films de Bregman et Ullmann, qui viennent répondre au récit de cette dernière et à l’histoire vécue par les deux artistes. Une véritable bulle de bonheur sur une histoire de deux êtres qu’ils soient extraordinaires, comme ces deux légendes du cinéma, ou non, qui se sont simplement trouvés.

LivIngmar1

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s