Cannes j+6 : Omar m’a tuer

Le sixième jour comptera comme celui où j’ai découvert Omar du palestinien Hany Abu-Hassad. Un film sur comment on vie, on pense, on aime, on est lorsque l’on habite aujourd’hui en Palestine occupée par Israël. Un scénario intelligent, un interprète charismatique, un récit bouleversant, il ne m’en faut pas plus pour directement contacter l’attaché de presse pour espérer une interview avec le réalisateur de ce gros coup de coeur. Rendez-vous alors demain ! La journée continue sur sa lancée puisque l’attaché de presse de l’Adami me contacte pour me proposer d’assister à la projection de sept courts-métrages des talents Adami, dont ceux de Pierre Niney, Tomer Sisley et Léa Drucker que je rencontrerait demain également. Une très belle surprise en découvrant ces sept films tournant tous autour du métier d’acteur et tous avec beaucoup d’humour et de délicatesse.

IMG_1151 IMG_1153

Pour finir la journée en beauté je me dis qu’un petit James Franco ça peut faire du bien, rendez-vous alors à la séance de 22h du film qu’il a réalisé, As I Lay Dying, adapté d’un roman de Faulkner. Dans la fil je parle à deux américains qui semblent vénérer l’acteur/réalisateur, à l’intérieur de la salle je me rends compte qu’ils sont loin d’être les seuls tant elle est en ébullition à son approche. James monte sur la scène ovationné par la salle, et c’est un régal pour les yeux, ce qui l’est moins ce sera son long-métrage, austère, lourd, assommant…Tampis je rentre me coucher!

IMG_1155 IMG_1157

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s