Un nuage dans un verre d’eau : Paris mon amour

Un nuage dans un verre d’eau possède toutes les qualités d’un premier film en même temps qu’il en contient tous les défauts. Si le réalisateur Srinath Christopher Samarasinghe a échoué à recréer le petit miracle Amélie Poulain, auquel de nombreuses allusions sont faites, il a réussit à fabriquer un objet cinématographique plein de charme.

Un nuage dans un verre d’eau possède tous les charmes des premiers films. Une sincérité et une bonne volonté inhérentes au projet, des acteurs dévoués, un Paris filmé à travers ses quartiers populaires puis surtout la présence de Gamil Ratib, petit vieux égyptien qui a trouvé asile dans un immeuble miteux de la capitale et semble l’homme le plus heureux du monde. Les réalisateurs ont choisi d’adopter le procédé du documentaire, mené par le petit fils de monsieur Noun parti à la recherche de ses origines. D’abord pour justifier la qualité minimum de l’image et s’il fonctionne dans la première partie du long-métrage, grâce notamment à la grande utilisation de caméra subjective, il est complètement abandonné dans la deuxième et perd alors toute intérêt artistique pour ne devenir que justification stylistique.

Ce défaut majeur du film n’en est qu’un parmi les nombreux tout aussi inhérents aux premières œuvres. Le scénario est aussi brouillon que le style, on commence par suivre la chronique quotidienne du vieux monsieur Noun, parisien d’adoption, qui s’est lié d’amitié avec une prostituée venue de l’Est maltraitée par son mac, et on finit dans une enquête policière menée par cette dernière, qui servira une obscure réflexion métaphysique autour de l’origine du langage et des souvenirs humains.

Malgré toutes ces maladresses, à côté desquelles le spectateur ne peut pas passer, le sentiment qui transpire de l’ensemble est séduisant par sa bienveillance extrême en forme d’hommage à l’acteur égyptien Gamil Ratib. Au rythme de la musique de la musicienne Camille on pardonne alors les défauts pour ne retenir que le positif et se réjouir que de films comme Un nuage dans un verre d’eau puissent voir le jour.

930_UN_NUAGE_DANS_UN_VERRE_D_EAU_v1_0

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s